Texte manuscrit et inédit d’Yves Person, 1978 (Communiqué par Roland Colin )

Texte manuscritCopie PDF du texte, cliquez ici

 

« L’Afrique est ouverte aujourd’hui à des interventions et à des agressions se réclamant d’idéologies et d’impérialismes opposes parce qu’elle n’a pas réussi à fonder une cohérence nouvelle et à construire des systèmes qui lui soient propres depuis la décolonisation.

Celle-ci n’a entrainé aucune rupture avec l’ordre colonial et sa logique, mais seulement des changements d’équipe. Les nouveaux dirigeants africains, obsédés par la logique de l’état-Nation et le productivisme n’ont pas osé rendre l’initiative à leurs peuples, qu’ils craignaient comme des barbares intérieurs. Se trouvant ainsi en état de faiblesse, ils y ont remédié en cherchant l’appui du monde extérieur, qu’il s’agisse ou non de l’ancien colonisateur. En sacralisant l’état, ils rendaient leurs problèmes intérieurs insolubles et bloquaient toute évolution vers l’unité africaine. Morcelée en de nombreux états, généralement beaucoup trop petits, l’Afrique noire se trouve ainsi incapable de se développer, d’affronter le monde mondial et souvent de résister au moindre coup de [vent ?] Incapable aussi d’aider à hâter la chute des régimes racistes qui subsistent au sud du continent. Continuer la lecture de Texte manuscrit et inédit d’Yves Person, 1978 (Communiqué par Roland Colin )