Yves Person, un historien de l’Afrique engagé dans son temps

Parution des Actes du Colloque

0aCOUVYVESPERSONFINAL+++

Yves Person, un historien de l’Afrique engagé dans son temps.
Actes du Colloque international tenu à Paris, les20 et 21 juin 2013
Édité par Charles Becker, Roland Colin, Liliane Daronian
et Claude-Hélène Perrot,
Paris, IMAF – Karthala , 2015, 520 p., 16 p. illustr. hors texte.

Ce livre est issu du colloque tenu à Paris, en juin 2013, et consacré à l’œuvre d’Yves Person. Il apporte des éclairages majeurs pour en faire ressortir à la fois les thématiques essentielles, les options méthodologi-ques significatives, les innovations remarquables et leur portée au regard de la pratique de la recherche et de l’enseignement de l’histoire dans le monde présent.

S’attachant en grande partie à son ouvrage fondamental – Samori, une révolution dyula – les textes procèdent à une relecture de l’historien Yves Person, en soulignant l’originalité de sa conception et de sa pratique de l’histoire, que ce soit dans l’aire touchée par les conquêtes samoriennes, hors du champ samorien, ou dans la prospection de nouveaux terrains, avec en particulier la mise en œuvre des sour-ces orales en histoire africaine. Ils rendent aussi compte des engagements d’Yves Person dans la défen-se des langues et des cultures minoritaires et soulignent l’intérêt de sa contribution pour l’étude des évolutions contemporaines dans l’Afrique des XIXe – XXe siècles.

Les études apportées ici par des chercheurs de générations et de continents divers manifestent les influences exercées, en profondeur et sur la durée, par Yves Person dont la pensée plurielle et les en-gagements constants ont fait reconnaître et prendre en compte la richesse des diversités.

Les éditeurs

Charles Becker, chercheur à l’IMAF, dont les travaux portent sur l’histoire africaine, le droit de la san-té, l’éthique et la bioéthique en Afrique.

Roland Colin, anthropologue, ancien directeur de cabinet de Mamadou Dia au Sénégal, auteur notam-ment de Sénégal notre pirogue au soleil de la liberté.

Liliane Daronian, après une formation en sociologie, anthropologie, psychologie clinique, fut respon-sable de la Bibliothèque de recherches africaines. Elle est présidente de Coopération Arménie.

Claude-Hélène Perrot a écrit, à partir de sources non écrites, l’histoire des Anyi-Ndényé et des Eotilé de Côte d’Ivoire avant la colonisation. Professeur à l’Université Paris I, elle a succédé à Yves Person.

Table des matières

Remerciements, pp. 5-6

Genèse et réalisation d’un colloque en mémoire d’Yves Person, historien de l’Afrique engagé dans son temps, pp. 7-10

Ouverture et témoignages, p. 11

Allocution de Philippe BOUTRY à l’ouverture du Colloque international “Yves Person (1925-1982), un historien de l’Afrique engagé dans son temps”, p. 13

Allocution de Claude-Hélène PERROT à l’ouverture du Colloque international “Yves Person (1925-1982), un historien de l’Afrique engagé dans son temps”. L’akwaba du 20 juin, pp. 14-16

Message de Georges BALANDIER, lu par Joël Person à la clôture du Colloque, pp. 17-18

Hommage à Yves Person. Témoignage du Professeur Henriette DAGRI-DIABATÉ, pp. 19-20

Boubacar BARRY, En hommage au professeur Yves Person, pp. 21-23

Bintou SANANKOUA, Yves Person, un révélateur de vocation, pp. 24-26

Allocution d’Alioune TRAORÉ, représentant de la Directrice générale de l’UNESCO, à l’ouverture du Colloque international “Yves Person (1925-1982), un historien de l’Afrique engagé dans son temps”, pp. 27-28

Roland COLIN, Sur les chemins de l’histoire avec Yves Person : esquisse d’une biographie intellectuel-le d’un historien engagé dans son temps, pp. 29-37

1. Autour de Samori. Une révolution dyula, œuvre magistrale, p. 39

Le Livre, p. 39

Bertrand HIRSCH, Samori. Une révolution dyula, d’Yves Person. Brève histoire de la réception d’un livre monument, pp. 41-48

Elara BERTHO, Fictions littéraires et récits historiques de la capture de Samori : une exploration histo-riographique, pp. 49-63

Les guerres de Samori », p. 65

Martin KLEIN, The Siege of Sikasso and the Wasulu Revolt: The Beginning of the End, pp. 65-78

Idrissa BÂ, L’art de la guerre de l’almamy Samori Touré (vers 1830-1900) vu et analysé par Yves Per-son (1925-1982), pp. 79-88

L’Afrique de l’Ouest après les guerres samoriennes, p. 89

Julie D’ANDURAIN, Le traitement du fait guerrier dans l’Afrique du XIXe siècle selon Yves Person, pp. 89-107

Emmanuel TERRAY, Les Abron du Gyaman (Côte d’Ivoire) et Samori, pp. 109-112

Chikouna CISSÉ, Les guerres hégémoniques de Samori en Côte d’Ivoire soudanaise et l’exode des Ma-linké et Sénoufo vers la zone forestière (fin XIXe siècle – début XXe siècle), pp. 113-125

David ROBINSON, Face aux défis de ses frères : une fatwa pour Ahmad al-Kabir , pp. 127-138

II. Yves Person historien, pp. 139

Dans l’aire touchée par les conquêtes samoriennes, p. 139-

Alpha Mamadou Lelouma DIALLO et Bernard SALVAING, Touba, Kankan et Samatiguila : rejoindre ou décliner le djihad. Remarques sur la postérité du refus du djihad prêté à El-Hadj Salimou Souwaré, pp. 141-166

Ismaël BARRY, Yves Person et l’historiographie du Fouta Djallon, pp. 167-172

Gilbert GONNIN, Les Mandé Sud de Côte d’Ivoire dans Samori. Une révolution dyula d’Yves Person : une histoire des minorités, pp. 173-180

Hors champ samorien, p. 181

Rosario GIORDANO, Articulation oralité-écriture et ‘invention de la tradition’. Le cas du royaume de Porto-Novo (Hogbonu), pp. 181-196

Charles de LESPINAY, Yves Person et les Biyobè du Togo à l’épreuve du temps (1952-2004), pp. 197-214

Émile MWOROHA, L’historien Yves Person à la découverte du patrimoine culturel et historique de l’ancien royaume du Burundi, pp. 215-226

Moussa SOW, Sur les traces des lignages mansaren alliés à l’État de Ségou au XVIIIe siècle : cas des Kandassi et des Dioumassi, pp. 227-238

Nouveaux terrains et avènement des sources orales en histoire africaine, p. 239

Claude-Hélène PERROT, Yves Person et l’intégration des religions dites traditionnelles dans le territoi-re de l’historien, pp. 239-244

Jean-Paul COLLEYN, Yves Person, une anthropologie historique matérialiste en pleine ère griaulienne, pp. 245-254

Catherine COQUERY-VIDROVITCH, Yves Person, l’un des fondateurs de l’école historique française sur l’Afrique, pp. 255-257

Fabio VITI, Pour (ne pas) en finir avec les sources orales, pp. 259-269

Nicoué GAYIBOR, Qui sont les Gan d’Obiré ? Vers la fin du ‘‘mystère’’ des origines et de l’installation des Gan au sud-est du Burkina Faso, pp. 271-293

III. Religions traditionnelles et islam en Afrique de l’ouest, p. 295

Henriette DAGRI-DIABATÉ, Femme et pouvoir politique chez les Agni du Sanvi de Côte d’Ivoire, pp. 297-300

Bourahima BAKAYOKO, L’assimilation de croyances et rites bamana par l’Islam : cas de l’excision chez les Malinké d’Odienné (XVIIIe-XIXe siècles), pp. 301-314

Mamadou BAMBA, Marabadiassa : une cité musulmane en pays baoulé, 1891-1908, pp. 315-329

Sékou BAMBA, L’Islam chez les Anofwε. Un peuple composite du centre de la Côte-d’Ivoire, pp. 331-341

Badjow TCHAM, Islam, institutions politiques et culturelles à Mango (Nord-Togo) du XVIIIe siècle à la conquête coloniale, pp. 343-357

Ilaboti DIPO, Islam et croyances ancestrales chez les Anoufom de Sansanné-Mango (Nord-Togo) de 1800 à 1960, pp. 359-373

IV. La défense des langues et des cultures minoritaires, p. 375

Henri GIORDAN, L’impérialisme linguistique et les peuples de France, pp. 377-388

Jean-Jacques MONNIER, Yves Person et la Bretagne, pp. 389-398

Tiona OUATTARA, Yves Person, langues, cultures et identités en Afrique : le cas de la culture des Sé-noufo de Côte d’Ivoire, pp. 399-407

Yves PLASSERAUD, Yves Person : minorités et autonomie culturelle, pp. 409-420

V. Évolutions contemporaines en Afrique (XIXe-XXe siècles), p. 421

Françoise BLUM, À propos de Person et du syndicalisme, pp. 423-431

Gaëtan FELTZ, La dichotomie État-nation et cultures africaines, à travers les écrits et les réflexions personnelles d’Yves Person, pp. 433-456

Gian Paolo CALCHI NOVATI, Les frontières des empires africains à l’épreuve de la décolonisation (1941-1991), pp. 457-470

Thierno Mouctar BAH, L’armée et l’État en Afrique de l’ouest, XIXe-XXe siècles, pp. 471-486

Michèle RAFFUTIN, Présentation du Fonds d’archives Yves Person, pp. 487-492

Bibliographie des travaux d’Yves Person, pp. 493-514

Les auteurs et les éditeurs, pp. 515-516

Table des matières, pp. 517-520 Continuer la lecture de Yves Person, un historien de l’Afrique engagé dans son temps